Visite guidée d'un des plus beaux villages de France :
COLLONGES LA ROUGE


Nous arrivons ensuite dans le coeur de Collonges :


    La porte plate : Elle doit son nom à l'absence de tour défensive. Vous pouvez voir les degrés en pierre qui montent au chemin de ronde (enfin ce qu'il en reste, quoi que très bien conservés étant donné leur age).


    Voici le four à pain :
Ce four banal (à l'usage de chacun) cuisait les tourtes de pain que les villageois confiaient au fournier.


    Nous voici finalement arrivés au centre du bourg avec son église : Saint Pierre. Elle fut bâtie en plusieurs étapes : Une première élévation au 11ème siècle par les bénédictins, puis au 12ème siècle la construction du clocher roman à gâbles imposa des transformations intérieures. Dans la travée qui part du portail, une coupole s'appuyant sur les quatre piliers du 11ème fut bâtie à cet effet.

    Au 14ème siècle, construction d'une nef supplémentaire, avec tour de guetteur, et d'une tour fortifiée sur la nef primitive (guerre contre les Anglais).


    Le tympan : D'inspiration byzantine, il est en calcaire blanc de Turenne. Il représente le thème de l'ascension du Christ. Traitée avec raffinement, cette scène réalisée en 1140 semble pleine de vie. Le dialogue entre les apôtres s'anime tandis que les anges préparent et signalent son élévation prochaine. La double arcature trilobée à crossettes, finement ciselée, sert d'assise à cette scène dont la beauté est saisissante.

Juste en face de l'église, se trouve la chapelle des Pénitents (15ème siècle)

    Siège de la confrérie des Pénitents Noirs, reconnue par l'Eglise au 17ème siècle. Elle comptait parmi ses membres des gens de rang élevé. L'exode massif de l'après révolution mit fin à l'existence de cette confrérie.


    En remontant vers la départementale, on passe par La Rue Noire : Sa vocation défensive explique le fait que les maisons ne soient pas alignées. C'est dans cette rue que se trouve la maison du comédien Maurice Biraud.
    Proche de l'église, se trouve le Castel de Vassignac (la maison avec la tour en avant plan) : Demeure grandiose des gouverneurs de la Vicomté, cette maison forte exhibe sur la rue de la Garde une magnifique tourelle aux moulures Renaissance, tandis qu'elle préserve l'intimité de sa cour intérieure, encadrée par deux tours, en tournant le dos à la rue. 

Place de la Conche, avec sa fontaine et ses deux bassins (plein de vase)



    Le castel de Maussac, caractérisé par sa tour carrée portant sur une de ses arêtes une tourelle ronde, fine et élancée. On peut également apercevoir sa porte à la coquille, au bout d'une allée privée. De style Renaissance cette porte construite en voûte plate est ornée d'une coquille joliment striée, les trois sphères sulptées sont de style roman.


Suite et fin de la visite